Ces quelques lignes ont pour objectif de vous expliquer les termes thermocollé, semi-traditionnel, traditionnel et déstructuré, lesquels ont tous trait au montage de la veste. Si vous souhaitez approfondir le sujet, vous trouverez une mine d’informations sur le montage de la veste dans l’ouvrage La veste tailleur homme de Sébastien Espargilhé et sur la chaine youtube de l’Atelier Saison.

Le montage thermocollé

Ce montage consiste à monter le devant de la veste au moyen d’une Vlieseline que l’on thermocolle sur le tissu. L’unique intérêt réside dans un prix plus accessible en raison de la simplicité et de la rapidité d’exécution de ce montage. Les inconvénients sont quant à eux nombreux. D’abord, le fait de «bloquer» la Vlieseline sur le tissu confère à votre veste une certaine rigidité. En outre, le fait de la coller confère à celle-ci un manque de respirabilité. De surcroît, le lavage a tendance à décoller la Vlieseline et à ainsi provoquer un cloquage de surface.

Le montage semi-traditionnel (ou semi-entoilé)

Ce montage hybride utilise l’entoilage (pour le revers et la poitrine) et le thermocollage (pour la poitrine et le reste du devant). Le prix est généralement plus élevé que pour le montage thermocollé. De plus, la souplesse et la respirabilité obtenues ne sont pas meilleures que pour le montage thermocollé en raison de la juxtaposition de la Vlieseline et de l’entoilage. L’amélioration réside cependant dans le roulé du revers qui sera plus esthétique.

Le montage traditionnel (ou entoilé)

Ce montage consiste à monter le devant de la veste au moyen d’une toile glacée dans les coutures latérales. Les intérêts sont multiples. En premier lieu, l’entoilage étant « flottant », votre veste conserve une grande souplesse. Il peut suivre les mouvements de votre corps, se détendre, se déformer plus aisément. Par ailleurs, l’absence de colle confère à la veste une vraie respirabilité. L’air et la transpiration peuvent circuler à travers la matière. L’inconvénient est quant à lui lié au prix car le coût des fournitures et le temps de confection sont plus conséquents.

Le montage déstructuré

Ce montage est un montage thermocollé auquel est retiré le maximum de fournitures : les épaules sont cousues sans cigarette ; les doublures sont utilisées à leur strict minimum. Pour ce montage, le tissu utilisé doit avoir une bonne tenue. Dans le cas contraire, l’absence de fournitures risque de provoquer une esthétique flasque. L’intérêt réside dans la souplesse et la légèreté inégalées de ce montage. Vous ne sentirez plus votre veste ! En terme de prix, il est généralement un peu plus élevé que pour le montage thermocollé car l’absence de doublure oblige à ganser les coutures ou à les réaliser en rabattues, ce qui est plus fastidieux.

Reconnaitre un montage

En premier lieu, caressez le tissu sur la partie arrière du revers. Vous devez sentir des petits points de couture en présence d’un montage semi-traditionnel ou traditionnel. Dans le cas contraire vous avez affaire à un thermocollage (montage thermocollé ou déstructuré). Ecartez ensuite les couches de la veste dans le bas de celle-ci. En présence de trois épaisseurs distinctes vous avez affaire à un montage traditionnel. Dans le cas contraire vous avez affaire à un thermocollage (semi-traditionnel).